Le Pourquoi du Comment de ce blog

Salut ! Hi ! Hólà ! Hallo ! Ciao ! Salam ! Yasou ! Hej ! Bok ! Oi ! Nǐ hǎo ! Selam ! Dag ! Cześć ! Namaste ! Salom ! Buna ! Chào ! Ohayô ! Magandáng araw !

J’avoue, j’avais la flemme de faire une nouvelle intro.

shame
Je sais, je sais

Te voilà donc dans la deuxième partie de ce Qui que je suis donc ! Si t’as pas lu mes quelques mots précédents (j’te jure, c’est très rapide à lire), c’est ici que ça se passe ! (vas-y, clique sur le mot « ici » !)

Ayé c’est bon ?

13 5 (more like 4 and a half) reasons why

Après m’être biiiiiiiien étalé sur ma life, quelques mots à propos de ce site. En premier, j’ai envie d’être clair : si j’ai décidé de faire comme tout le monde aujourd’hui en tenant un blog (l’équivalent en 2018 de ce qu’était la coupe mulet dans les années 80), ce n’est pas pour autant qu’il est destiné à tout le monde. NON ! Même pas du tout !!! En bon gros crevard égoïste que je suis (ah oui, j’ai oublié de le préciser dans ma première partie), si je me lance dans l’écriture d’un blog c’est :

1. À 10% parce que je ne sais pas du tout parler et que le seul moyen qu’il me reste de transmettre des pensées un tant soit peu intelligibles, ça reste de les écrire

2. À 15% pour me prouver à moi-même que justement, je peux avoir des choses pas trop trop nulles à dire (comme j’le dis, ça reste à prouver)

3. À 20% pour avoir enfin quelques souvenirs de ce que j’aurais pu faire/voir/lire/vivre dans ma courte vie étant donné que, comme 10% de la population, je vais vraisemblablement choper Alzheimer sur le chemin, me bouffant le cerveau, tel un film avec Kev Adams (c’est dire)

4. Et surtout, à 50% pour la gloire, la célébrité et la thune : moi aussi je veux qu’on me paye mes vacances à l’autre bout de la planète et des places de cinoches pour aller voir le dernier film de Luchini. That’s my goal baby !

micdrop
BOUM

En bon prince que je suis, je te dédie magnanimement (pas facile à dire) à toi (oui oui, à toi !) les 5% restants. Et c’est p’tet même bien les meilleurs.

Te voilà donc rassuré sur mes intentions, qui sont purement et simplement lucratives, société de capitalisme oblige, Bill Gates et Jeff Bezos, tout ça tout ça.

money.gif
Money money money

Puisque je partais en voyage

Reste à savoir ce que je vais pouvoir y raconter. Ça tombe bien, il se trouve que j’ai un peu réfléchi à la question avant de me lancer là dedans ! Mon objectif premier, c’est donc de relater mes nouvelles aventures (pas non plus comme si j’en avais eu beaucoup jusque là non plus…) à l’autre bout de la planète (si t’as pas suivi, c’est dans la première partie), d’avoir une trace écrite des journées de galère, des mois de misère (bon honnêtement j’espère que y’en aura pas tant que ça), mais surtout des moments de découvertes et de kiffance. Tout simple en fait !

wink
Clin d’œil pas gênant du tout

Sauf que…ça ne me suffisait pas. Ben ouais, au mieux ça fait un article toutes les deux semaines, avec pas forcément beaucoup de truc à dire, du coup…

Puisque je suis parti en voyage

…du coup je me suis dit que ça serait également l’occasion de faire cet autre truc que j’ai toujours eu envie de faire mais n’ai jamais osé franchir le pas : raconter mes précédents voyages ! Enfin, en voilà une très bonne excuse pour s’y mettre franchement et me replonger dans mes souvenirs de vacances ! Ça faisait longtemps que j’en avais envie, de raconter le monde tel que je le vois et le vis, sans prétention aucune mais juste pour te le faire partager et avoir quelques souvenirs de mon côté. Alors tout ne vas pas être de la dernière fraîcheur j’en ai bien conscience, mais je pense que je peux encore arriver à transcrire mes visites touristico-gastrono-magnifico-culturelles ! Tu pourras donc trouver tous les jeudis (en vrai ce sera plus un jeudi sur deux, j’ai de l’ambition mais en pratique j’suis le premier à trouver une excuse pour éviter à tout prix de faire ce foutu ppt attendu pour le lendemain matin 8h, alors si en plus c’est pas obligatoire…pis ça prend du temps donc me voilà tout excusé par moi-même), une journée, un week-end ou quelques jours passés quelque part dans le Monde, relatés (et souvent encensés (j’vais pas non plus te parler de ma journée de courses à Leclerc)) par mes soins ! 

finger gun.gif
Yeaaaaaaah !

Sauf que…ça ne me suffisait toujours pas. Ben ouais, au mieux ça fait un article et demi par semaine, sans toujours beaucoup de truc à dire, du coup…

Puisque je pars tous les jours en voyage

…du coup je me suis fait la réflexion que je ne pouvais pas faire QUE un blog de voyage. C’est trop simple, trop attendu, so 2016 ! Et puis j’avais envie de raconter d’autre choses, de parler de cet autre passion qui m’anime et m’emmène aussi loin, que j’ai aussi voulu pendant un temps coucher sur papier (ou plutôt sur écran) sans jamais le faire ; c’est c’est c’est c’est…le cinéma ! Pourquoi ? Parce que c’est tout !

Pour moi, le cinéma c’est le moyen le plus simple de s’évader, Seul sur Mars, ou en compagnie de Paulette, Cyrano de BergeracLa Reine Margot et Cendrillon ; découvrir les rues magiques de Manhattan ou Casablanca avec Mary Poppins et Mon Voisin Totoro ; explorer les contrées brumeuses de Dunkerque ou du Labyrinthe de Pan en faisant des Écarts de conduite, ou Vice-Versa ! J’espère que l’on va passer (500) jours ensemble, ce sera peut-être seulement Deux jours, une nuit, ou que tout s’arrêtera dès Demain ; dans tous les cas ce ne sera pas Sans un bruit mais plutôt en gardant La Tête Haute face à L’Adversaire qu’est le Ridicule des mauvais films d’hier et d’aujourd’hui. Mais attention, ici, pas d’Orgueil et Préjugés dans ce que je vais te raconter, je suis loin d’être Un Homme Idéal, j’aime Les Jolies Choses et je reste simple, sans chercher Le Prestige en cette Première Année. De plus, je déteste la critique Vilaine et Primaire, même si je sais bien que rien n’est Intouchables dans le domaine du 7ème art, donc tu ne devrais trouver dans ces pages que des films pour lesquels De Battre, mon Cœur s’est Arrêté. Car j’aimerais t’emmener faire une Rencontre du troisième type, même si Tout nous sépare, et te faire découvrir des films dont tu pourrais penser, Ça, vu Comment c’est loin, c’est pas fait pour moi. Ce sera très probablement La Zizanie car j’aime autant le cinéma Populaire que celui d’auteur. Je vais bien, ne t’en fais pas ! Je suis peut-être un peu perché Là-Haut mais je vais t’aider, alors Prête-moi ta main, prends un morceau de Chocolat ou une Ratatouille (Whatever works) et ose aller au delà du Premier contact. Je te jure de ne pas t’emmener faire un Voyage au bout de l’enfer, tu vas voir on va devenir Tellement proches ! Allez, Que la fête commence !

wouhou.gif

Alleeeeeeeeeeez ! J’suis pas peu fier de moi sur ce coup là. T’as compris quelque chose ? En vrai je fais ça par pure vanité. Avec un goût douteux pour tous les films plus ou moins connus de ces cent dernières années (je vise large) et un éclectisme totalement assumé. Où comment réconcilier les amateurs de Koh-Lanta et du festival de Cannes (je suis dans les deux cas!) Le cinoche donc !

Je ne savais pas trop comment aborder cela. Du coup j’ai fait ce que je sais faire de mieux : des jeux de mots.

  • Le mardi (encore une fois, p’tet seulement un mardi sur deux, je me fais moyennement confiance sur ce coup là), je te propose de (re)découvrir un film que j’ai plus ou moins aimé, plus ou moins connu et au final, plus ou moins à voir ! Bon quand même, je vais essayer de pas me taper trop de merdes à regarder non plus. Même si ça peut faire du bien de cracher sur un film de Kev Adams de temps en temps. En gros, les films dans la moyenne, sympa à mater une fois puis à ranger dans le placard, je te propose donc…le Coup d’un Soir ! Élégant non ? 
  • Le dimanche (bon par contre là je commence à avoir du stock pour mal de temps), un coup de cœur, une pépite cinématographique, un film à voir, revoir et re-revoir, que j’adore absolument et que tu dois absolument voir, c’est le Plan Culte ! (Tu l’as ?)

sexy

J’en ai des ambitions ! Et tout sera peut-être abandonné d’ici 2 mois, la flemmardise et la procrastination ayant eu raison de moi. 

proca.gif

Voilà, je crois avoir fait le tour de ce que je voulais te dire en guise de présentation !

Ah, en fait non attends ! J’en ai juste pour deux secondes, j’te jure. Si jamais tu essayes de me retrouver directement par Google (on sait jamais), sache d’abord que si tu tapes autre chose que « popcornsacados » tu vas pas trouver grand chose à part des images de sac avec du popcorn dessus (en même temps tu l’as cherché)Si tu essayes de faire ce que j’ai marqué, tu risques très probablement de tomber sur un site W avec EXACTEMENT le même nom que moi mais ce n’est pas exactement moi !

Alors pour qu’on soit clair, j’avais trouvé ce nom AVANT de voir qu’il existait déjà un autre blog portant le même patronyme et crois-moi, j’en étais MEGA MEGA fier. Mais genre méga fier. Fier comme quand t’es le seul à arriver à ouvrir ce pu**** de pot de cornichon ; quand t’arrives à recopier en entier et du premier coup les 72 caractères du mot de passe du wifi de l’hôtel ; quand tu trouves 6 tranches de jambon dans un paquet où c’est marqué « 5 tranches » ; ou quand tu montes un meuble IKEA et qu’il ne reste aucune vis à la fin ! Tu vois donc comment j’étais fier.

proud
Merci Barrack

Et donc tu imagines comment j’avais les boules quand j’ai vu que quelqu’un d’autre avait déjà pensé à la même chose que moi…Donc si jamais Zazou vient par ici (et en plus elle est aussi allée en Islande, coïncidence de dingo), désolé mais je garde ce nom malgré tout ! Et c’est tout ce que je voulais raconter. À plus !

bye
À plus à plus à plus à plus