Coup d’un Soir – La Tortue Rouge (2016)

La Tortue Rouge 1

La Tortue Rouge

Turtle Rain

De Michael Dudok de Wit – 2016


Hé ! Toi là ! Oui, toi, tu fais quoi là ? Viens que je te dise quelque chose dans l’oreille, tout bas. Pas besoin de parler fort, je vais juste te le chuchoter comme vient de me caresser l’oreille la musique de ce film, tout doucement. Est-ce que tu as 1h15 tranquille devant toi ? Si oui, poses toi sur ton canapé pour regarder de suite ce film d’animation (non, on dit pas dessin animé !). Si non, attends un peu mais pas trop longtemps quand même. Je te propose de t’échapper de ta vie urbanisée pour aller te reposer tranquillement sur une plage déserte. C’est joli, plein de poésie et de fantastique, alors viens, éteint les lumières et ouvre grand tes oreilles pour te laisser bercer par la fable de La Tortue Rouge. Explication.

Par une nuit d’orage en pleine mer, un homme chavire de son embarcation et s’échoue, au petit matin, sur une île complètement déserte. Désespéré, mais combatif, il se met à fabriquer un radeau de fortune pour échapper de son enfer. Mais lorsqu’il part enfin, une mystérieuse force sous-marine lui brise son embarcation à chaque fois. Le coupable ? Une imposante tortue rouge…

La Tortue Rouge 3

Je vais m’arrêter là en ce qui concerne la suite de l’histoire, car à partir de cette rencontre va se dérouler un récit complètement inattendu et surprenant. Je ne suis pas vraiment un adepte des films d’animations si ça ne vient pas de Disney (les princesses), Pixar (les meilleurs), Dreamworks (Shrek et Madagascar) ou Blue Sky (l’Âge de Glace). J’ai été un peu traumatisé enfant par la violence de Princesse Mononoké (donc exit une bonne partie des animé japonais que je n’ai jamais eu le courage de regarder après ça mais promis ça va venir) et j’ai comme avis que lorsqu’on fait un film d’animation, on s’adresse principalement aux enfants. Pour moi ça va car je suis un grand enfant, mais aborder des thèmes beaucoup plus sérieux et adultes dans des dessins animés (comme dans Persepolis, Valse avec Bachir ou Les Triplettes de Belleville, plus esthétique que comique), je suis pas encore un grand adepte.

Fusion x64 TIFF File

Voilà t’es bien content de connaître mon avis maintenant. Tout ça pour dire que ce film réconcilie un peu les genres, aussi bien adapté pour les enfants qui pourront être émerveillés par l’aventure (très prenante !) et l’univers un peu surnaturel qui se dégage de l’histoire ; ainsi que pour les adultes qui pourront y voir un récit de la vie d’un Homme au milieu de la nature, et comment apprendre à vivre avec. En gros, Mike Horn dans l’univers de Mary Poppins. C’est vraiment ce dernier point qui m’a autant enchanté pour que je vienne à te dire autant de bien sur ce film. Rien n’est évidemment aussi dur que si c’était un récit vérité (notre pov’ bonhomme serait surement mort au bout de trois jours), mais on le voit lutter et on a peur pour lui lorsqu’il se retrouve piégé dans un puit au milieu de cette île et qu’il doit se frayer un chemin parmi les rochers sous l’eau. On a peur, puis comme lui on est désespéré de voir encore et toujours son moyen de s’échapper détruit par cette tortue rouge.

Fusion x64 TIFF File

La rage qui va alors habiter notre personnage va le pousser à faire une chose ignoble, horrible, qui m’a vraiment choqué et surpris de voir dans ce que je pensais qui allait être un récit assez doux. La colère laisse alors place au regret et, lors d’une pluie qui s’abat sur notre personnage, vient l’apaisement. Finalement, c’est une succession de chapitres avec à chaque fin, comme dans les livres où l’on a terriblement envie de lire le suivant, un twist imprévu. Voilà un bon scene-turner (j’viens de l’inventer, c’est le page-turner du cinéma), qui sait captiver par un suspense très bien mené.

Le plus surprenant, c’est que cela passe simplement par la force des images car aucune parole n’est prononcée durant tout le film. Désolé d’avance pour tous les non-voyants mais vous n’êtes pas gâtés. Quoique vous pouvez toujours vous consolez avec la bande son omniprésente et magnifique qui colle parfaitement aux images (je me l’écoute en boucle depuis). Justement ces images, elles sont d’une douceur et d’une beauté surprenante.

Dessinés au crayon, les dessins sont lisses et très beaux, comme des peintures dans

Fusion x64 TIFF File

lesquelles évoluent notre Robinson. Je crois que ce qui est le plus beau, c’est encore la façon dont la lumière met tout ça en valeur. Le jour, le soleil rend le bleu de l’océan éclatant et le vert de la forêt inquiétant. Le nuit, la lune grise et argente cette île et ses habitants, notamment les petits crabes assez drôles qui reviennent régulièrement dans les pattes de notre héros.

Le temps passe extrêmement vite, à la fois pour nous et pour lui, sur son île. Ce qu’il va apprendre, et accessoirement nous transmettre, c’est de rester respectueux de la nature qui nous entoure. J’ai conscience que c’est la phrase la plus bateau que j’ai dû sortir de toute ma vie, mais ça ne fait jamais de mal d’en remettre une couche. Le film arriverait je pense mieux que moi à te sensibiliser car l’immense dose de poésie qu’il dégage permet d’arriver à ce constat soi-même.

La Tortue Rouge 6.jpg

L’homme en colère, comme nous pouvons tous l’être, devient l’homme plein de regrets. Et les regrets vont être la touche nécessaire pour que la nature lui pardonne et lui offre une seconde chance. Pour nous, on a déjà la chance de pouvoir regarder bien tranquillement cette merveille d’animation et de rêver à notre tour de tortues rouges…

Conclusion : 8/10

Un conte hors du temps, qui raconte magnifiquement la vie d’un homme avec des images sublimes et une musique à écouter en boucle !


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s