Plan Culte – (500) Jours Ensemble (2009)

Affiche.jpg

(500) Jours Ensemble

C’est quelqu’un qui m’a dit que…

De Marc Webb, Avec Joseph Gordon-Levitt, Zooey Deschanel – 2009


Notes de l’auteur : Ceci est une critique de bon film. Toute ressemblance avec un œuvre de merde serait fortuite. Surtout toi, Le Crime de l’Orient-Express. Connard.

J’ai bien rigolé pendant les 14 premières secondes de ce film, d’où l’intervention librement inspiré ci-dessus. En y repensant, je ne sais si c’est un film bien fait pour moi. Il semblerait qu’apparemment, le destin n’existe pas et que rien n’est écrit. Alors que je pense tout le contraire ! Mais en fait, peut-être qu’après tout, toutes ces rencontres et ces moments où tout aurait pu changer sont finalement écrits…j’t’embrouille ? Je m’en doutais un peu. Et si je gardais mon postulat comme quoi le destin existe. Après tout, c’est bien lui qui m’a fait regarder ce film, qui est aujourd’hui une de mes comédies romantiques préférée de l’univers. Explication.

Tom Hansen (Joseph Gordon-Levitt) a fait des études d’architectures mais, par les hasards de la vie, se retrouve à travailler comme écrivain pour cartes de vœux. Summer Finn (Zooey Deschanel) est la nouvelle assistante du patron de Tom. C’est l’histoire d’un garçon, qui rencontre une fille et puis…

Image 2

…et puis nous voilà partit pour suivre, dans le désordre, 500 jours tous ensembles. Je préfère largement le titre anglais, (500) Days of Summer, qui joue avec le prénom du rôle de Zooey Deschanel. Pendant 1h30, on nous emmène en avant – Jour 488 : sourires heureux, main sur la main, bague au doigt – et en arrière – Jour 290 : Tom en pleine dépression en train de casser des assiettes seul dans sa cuisine. À nous de reconstituer le puzzle de leur relation. J’te rassure, c’est pas du tout labyrinthique mais très simple à suivre parce qu’on a quand même une avancée assez chronologique de l’histoire, les quelques bonds en avant servant plutôt à remettre un peu de tension dans l’histoire et en nous donnant envie de savoir comment ils en sont arrivés là.

Parce qu’au départ, c’est vraiment mais alors VRAIMENT la comédie romantique de base, d’une mignonnerie et d’une mièvrerie qui pourraient en faire vomir certain. Bon moi ça va, j’ai le cœur solide donc je m’accroche. Les sourires toujours aussi niais, les regards en douce, le premier baiser devant l’imprimante…tous les ingrédients gnangnan, jusqu’à la scène géniale de l’Ikea ! C’est devenu une référence ce magasin, tout le monde s’y reconnaît à trainer dans les allées pour chercher une Kallax ou une Mellstrop. Ici, Ikea devient la maison idéale et on les voit courir dans le magasin, s’imaginer une vie de couple et se dire des mots sur l’oreiller… « alors qu’il y a une famille de chinois dans notre salle de bain ! » L’apothéose arrive lors de la parodie de comédie musicale dont je suis certain que le réalisateur rêvait de faire depuis toujours (et honnêtement je rêve qu’un jour également tout le monde se mette à chanter et danser avec moi dans la rue !)

Image 3

Marc Webb avant de faire ce film était surtout connu pour ses clips et il en a fait près d’une trentaine, notamment de Green Day, Miley Cyrus, Maroon 5 ou Daniel Powter. Bon du coup il s’est fait plaisir sur en mettant en scène sur « You Make My Dream », Joseph Gordon-Levitt comme un dingue dans les rues après une nuit post-chose (tu devines ce que je veux dire). Tout le monde lui sourit puis vient lui serrer la main, lui faire une tape dans le dos…jusqu’au point de non-retour à savoir un flash mob géant et une fanfare ! Honnêtement c’est une scène culte pour moi qui donne la pêche à 1000% ! La musique ne s’arrête pas là, ça s’entendu qu’il s’est fait plaisir. Entre les deux personnages d’abord, puisqu’ils vont se rencontrer sur un morceau des Smith, puis tout au long du film avec des morceaux très pop et modernes. Et quelle surprise d’entendre au milieu de tout ça « Quelqu’un qui m’a dit » de Carla Bruni !

Les musiques vont servir de transitions à la vie de couple de Tom et Summer, qui est finalement plus mouvementée par cette dernière que par Tom. Dans tout ce qu’elle fait, j’adore cette actrice qui a une tête de petite poupée. On a envie de lui tirer les joues comme à un petit chien et qu’il est mignon le petit chienchien !!! Et du coup même en étant ultraaaaa choupi, c’est elle la plus terre à terre des deux, qui ne veut pas s’attacher et mais garder sa liberté.

En face, Tom est Monsieur romantique, qui voit des oiseaux imaginaires, chante tout le répertoire de la pop anglaise et veut former un couple, pour de vrai. On est loin des stéréotypes à la Briget Jones avec son pot de crème glacée. Mais ça en devient un peu problématique je trouve au bout d’un certain moment. On ne suit que le personnage de Tom, on sait ce qu’il pense (il raconte tous ses états d’âmes à sa sœur…de 13 ans), mais on n’a jamais le point de vue de Summer. Il manque la version (500) Days of Tom ! C’est dommage, je trouve que ça manque car j’aimerais beaucoup savoir ce qu’il y a aussi dans son cerveau. Car elle reste en retrait, et même si son mur se fissure comme c’est dit, on n’entre jamais vraiment dans sa vie.

Image 1

En même temps c’est ce qu’elle cherche et elle a été claire dès le début avec lui. Et avec nous, comme si elle nous expliquait les règles du jeu également. Mais moi, je ne peux pas m’empêcher d’y croire encore et toujours, comme lui. À un moment, dans une scène superbe, l’écran est divisé en deux : à gauche, ce que Tom attend ce qu’il se passe, à droite ce qu’il se passe vraiment. Voilà les prémices de la fin, le moment qui va nous montrer de quel côté penche la balance. C’est tout simple comme trouvaille, attentes versus réalité, mais cela suffit pour montrer qu’en matière de relation, c’est inutile de se faire des films, leçon que je retiens justement de celui-ci. À la place, je crois que je vais juste continuer à en regarder !

Conclusion : Une de mes comédies romantiques préférées, simple, belle, touchante et émouvante !

 


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s